Accueil » Drama » « Million Yen Women » Baaaaaby (oups)

« Million Yen Women » Baaaaaby (oups)

Une série récente avec Matsui Rena, forcement ça attire mon attention et en plus elle est disponible en version sous titré officiel sur Netflix.

Je profite comme un effronté de l’abonnement du frangin pour le regarder 👿

Ça fait quelques mois que j’ai pas regardé de drama et j’espère ne pas être déçu …

Le synopsis nous met déjà dans le ton : « Cinq femmes aussi sublimes que mystérieuses emménagent avec Shin, un romancier raté, qui gère leur curieuse maisonnée en échange d’une coquette somme mensuelle » et les première minutes me font penser clairement à « Love Hina » (le manga) : Un mec ultra banale qui est entouré comme par magie de charmante jeune filles, agrémenté de fan service.

MILLION-YEN-WOMEN2

Mais ne nous y trompons pas, l’ambiance générale est sombre, glauque et oppressante.

On passe au travers des 12 épisodes dans une palette d’émotions mais bien que ce soit un drama japonais, j’y retrouve parfois le sel des films coréens, le coté trash et sans « happy end ».

J’ai trouvé la distribution plutôt réussit avec des acteurs qui colle bien au personnage, du moins dans l’approche qu’on en attends (qui est forcement différente par la suite) ce qui ne manque pas de nous mettre sur une fausse piste.

C’est le chanteur du groupe « Radwimps » qui tient le premier rôle, le groupe étant très populaire avec l’anime « Kimi no namae wa », je l’ai trouvé très juste dans son jeu.

Faut dire qu’entre sa coupe de cheveux en pétard, ces costumes sans forme et son manque cruelle d’assurance, on avait droit à tous les stéréotypes mais finalement cela sert à mieux ressortir les bons aspects du personnage (et la morale de l’histoire subliminale).

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé dans ce drama, c’est justement tout les aspects de la vie tellement japonais, par exemple le fax, outils pour nous tellement has-been mais qui est un accessoire particulièrement présent dans ce drama et encore massivement utilisé dans l’archipel de nos jours.

Le drama regorge de conventions/situations qui toucherons tous ceux qui ont déjà voyagé la bas ou qui s’intéresse à la culture.

Pour finir je dirai que je suis aussi complément jaloux de « Michi » mais ça vous le comprendrez en regardant le drama !

PS : Rena elle est trop bien, content de l’avoir revue :3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s