8eme jour (jeu 26 avril)

Le matin il fait encore beau mais la pluie de la veille a laissée place a un vent assez soutenue.

Je descends faire une ou deux course puis on pars en direction de Akihabara avec Elsy histoire de chercher le dernier magazine avec les Morning Musume.

Comme il est déjà l’heure de manger on fait une petite pause avant de repartir vers Shinjuku.

Elsy m’accompagne pour retourner voir Nikki, j’ai déjà un pré-ticket mais il reste des tickets du jour en vente.

Contrairement à la dernière fois je suis dans le fond mais la vue est pas si mal, de plus c’est le jour de tournage pour la version DVD et quelques camera sont placés dans les coins de la salle et au fond.

Je suis installé entre deux japonaise, tranquillement en train de lire des news sur mon telephone quand une 3ème personne arrive et dit un « désolé » pour passer, en relevant la tête je reconnais Riko Riko des Tsubaki, j’en ai fait tomber mon telephone ^^

Elle s’installe tranquillement a cote de ma voisine, c’est assez comique comme situation.

Mais pas trop le temps de s’extasié, la pièce démarre. C’est semblable à ce que j’ai déjà vue mais un accessoire a changé (lundi un protagoniste avait rapporte une bouteille de coca entamée et aujourd’hui un ventilateur de poche.

Un acteur a aussi renversé de l’eau sur scene a un moment et c’est Nikki qui est venue éponger l’air de rien durant la scene suivante.

Elle est toujours aussi énergique et quel debit !

La pierce se termine et je laisse Riko Riko passer lair de rien, elle est assez cool, pas de masque ni rien qui pourrait masquer son identité. Elle descends de quelques place pour rester au milieu de la salle ou elle rejoin un manager et un personne qu’elle salut.

Après lecture de son blog, il s’agit d’un acteur avec qui elle a déjà joué auparavant.

On repart vers l’hôtel ou Akshell est arrive entre temps pour se poser un peu et prendre un petit verre.

Je repars avec lui vers Ueno le temps que Elsy finisse de faire des emplettes.

En première idée j’étais parti pour tester le #stawberryverymuch de Starbucks qui est leur nouveauté mais de rupture partout !

Finalement on part tranquillement vers le Cotton club qui se trouve entre la gare de Tokyo et le Forum International.

On y retrouve un contact qui a nos places puis on rentre pour les goods, auxquels je n’étais pas vraiment parti pour y prendre autre chose que la photo du jour mais le petit photo book et la towel étaient vraiment jolie, j’ai donc craqué.

On refait ensuite la queue pour entrée ou l’on est dirigé vers un genre de buffet (comme l’on savait pas si c’était obligatoire ou pas on a pris, mais c’était facultatif) ou l’on peut prendre un plat, un dessert et une boisson.

Comme on est des fous on a pris l’ensemble puis on est parti s’installer.

C’est comme mon souvenir du dernier dvd des cute dans ce club, il y a une partie centrale avec des chaise, puis des table autour. Nous avons de la chance car nos ticket sont juste les places sur le coté, déjà on peu manger correctement avant le concert (on a 30 min) puis la vue est superbe.

On croise pas mal de fans des C-ute qui nous salut comme d’habitude puis on mange un peu au pas de course car le personnel passent en boucle pour ramasser les plateau vide.

Autant dire que c’est spéciale car le plat ressemble a des spaghettis bolognaise, mais c’est du riz avec de la sauce blanche et sauce tomate (en cuisine on dirait un trompe l’œil)

Comme c’est plus froid que tiède ca s’avale vite et le dessert est un empilement de génoise (super tendre) avec de la crème et un coulis au fond.

Je garde ma boisson et donne ma barquette.

Maintenant c’est le debut du vrai Show et c’est vraiment le cas, on regarde, tape des main mais pas de call ni glowstick, c’est un peu comme dans un theatre.

Et Airi a mijoté un programme qui lui ressemble, dance sophistiqué, éclairage qui traverse tantôt un voile ou parfois un rideau rouge, des accessoires comme un petit sofa noir, des cubes qui bougent avec ces deux danseuses qui l’accompagne et l’aide dans l’orchestration.

Airi en elle meme est magnifique, aussi bien physiquement que vocalement, c’est carré et pro. Le show étant porte essentiellement sur sa personne elle n’a pas négligé le coté sexy, ces jambes sont bien un atout tres convaincant.

Cote style musicale, cela ressemble assez a de la K-pop aussi bien pars le style que l’esthétisme. Mais elle nous gratifie aussi de chanson plus calme et de quelques reprise des C-ute dont le rappel avec un medley où l’ont pouvait faire rejaillir le côté Wota qui sommeillait en nous. C’était divin :3

Pour le rappel justement elle est passe dans le club pour saluer d’un petit geste presque chaque tablé et petit groupe de fans. Elle a eu un petit air amusé en nous apercevant puis a la fin ou elle remerciant tout le monde, elle nous a fait un « thank you » dans notre direction.

Une excellente journée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s