27eme jour (mar 06 juin)

On continue sur le rythme de la veille mais cette fois c’est direction le tower records de shibuya.

Il y a un super junior en handshake aussi ce jour donc en arrivant la queue est un mélange de fans (plutôt des mecs pour les Kobushi et des Nana de 40 ans pour les SJ)

Au finale en échangeant nos ticket j’ai un numéro 121 satisfaisant, bref on part faire un tour puis retour à l’hôtel pour chercher à manger et rejoindre Impou.

Elle nous a inviter à manger sur la terrasse de son immeuble du boulot dans le quartier de Nogizaka.

La vue était amusante. 

Ensuite c’était le temps de rejoindre l’event. 

La vue était correct comme je réussissait que bien voit Hamachan et Reirei puis les autres quand elles tournent.

On a eu le droit en plus du single à « Akai free asia », « munasawagi scarlet » et la chanson du mobekimasu dont j’ai zappé le nom.

Pendant le handcheck on a échangé quelques mots en français avec Minami et Rio.

Et hamachan elle est trop bien !

26eme jour (lun 05 juin)

Aujourd’hui la principale ballade de la journée va consister à ce rendre sur Kawasaki pour un mini Live des Kobushi Factory.

Comme habituellement c’est au club citta. On arrive peu après l’ouverture de la vente des tickets et il n’y a presque personne.

On remplit la feuille de réservation du cd (il ne sort que la semaine prochaine) et on file.

J’ai un numéro assez correct ça devrait le faire vue que c’est un live house bien foutue avec une scène sur-élevée.

En revenant le soir première surprise il pleut :/

Ça complique quelques peut la queue mais on s’en débrouille. 

Seconde surprise à l’intérieur la première partie du live house est occupé par des rangée de siège … OK

Du coup je retrouve edz qui est rang 5 au milieu.

La performance était du niveau que j’espérais d’elles avec entrain et bonne humeur.

Natsumin à frappe à un moment Renako avec son micro sans le faire exprès provoquant l’hilarité des deux pitchounes.

On a eu aussi droit a This is umei et bien que sauté était proscrit tout le monde la fait un peu sur ce titre 😄

25eme jour (dim 04 juin)

Je pars le matin de Osaka en direction de Nagoya.

Il est 8h et je suis en retard sur ce que je pensais et en arrivant devant la salle (qui est à côté du sakae) la queue des goods est déjà longue en arrivant à 10h.

C’est le dernier concert hall des C-ute donc les fans sont venu tôt pour avoir la photo du jours de la ou leurs membres. 

Il va me falloir une heure et demi heureusement en parti à l’ombre pour en finir, car il fait toujours aussi chaud.

Que dire sinon que les concerts étaient toujours aussi bon, je ne réalise toujours pas que dans une petite semaine ça sera finie.

Elles ont quasiment toutes pleuré … Maimai était touchante encore une fois, Maimi pleurais à chaque fois à la chanson du rappel 

Nakki … T_T

Pourquoi …

24eme jour (sam 03 juin)

Le réveil sonne à 4h45, je me douche ramasse mes affaires et on se casse avec elsyel direction Osaka.

On va revenir rapidement sur le pourquoi car à l’origine on avait prévue les deux concert des C-ute à Kyoto (naruchika pour être exact)

Entre temps les AKB48 avait annoncé la reprise de leur partenariat avec USJ, c’est à dire un mini Live en plein milieu du parc avec une sélection de membres.

Et pas n’importe lesquels : Mayuyu, Yukirin, Juri, Yuihan, Mako, Mion, Sakura, Sayanee … n’en jetterai plus.

Bref le live est le matin à osaka on est à 20 min l’après midi, carrément que ça se tente !

je nous inscrit donc moi et Elsy à la loterie AKB, y a plus qu’à attendre le résultat 4 jours plus tard. 

Et bien vous le croirez ou non mais on a  gagné ! C’est bien la première fois depuis que je tente ma chance au ticket center !

Mais c’est là aussi que les problèmes commence.

Déjà on doit aller payer au lawson avec le code donne dans le mail qui est envoyé aux gagnants.

La machine demande aussi le numéro de tel renseigné dans le ticket center, je fouille et je fini par le retrouver.

On paie (11000¥ le ticket) mais ce n’est que le soir qu’on va se rendre compte qu’on a pas eu de billet mais juste le reçu de paiement et que les billets arriveront la semaine suivante par courrier mais à l’adresse du ticket center.

C’est cool mais je me souvenait plus de l’adresse que j’avais renseigner à l’époque 😮

Comme c’était previsible ce n’était pas la bonne adresse  (un ancienne hotel)

Je cherche pour modifier l’adresse mais le ticket center retourne une erreur … bref je sors mon jocker et je demande l’aide d’un ami japonais qui va téléphoner pour modifier cela.

Le problème suivant est que le week-end ou les tickets doivent arriver nous sommes super occupé : Angerme, Juice Juice, checki et kobushi … 

On attend le plus possible à l’appartement mais finalement on va le louper de peux car en rentrant dimanche il y avait un avis de passage … on la loupe de 30 min …

Bref il y a un numéro pour les re-livraison en anglais, je me débrouille cette fois tout seul pour la planifié le lendemain.

Nous avons eu nos billets donc le lendemain  et c’est la que j’ai compris le tarif un poil élevé, il y a un ticket pour aller dans USJ et un ticket pour le concert.

C’est ballot car on pourra pas vraiment profiter du parc puisque je dois aller vers kyoto ensuite.

Et oui il y avait les C-ute l’après midi mais comme c’est le dernier naruchika les prix des billets se sont envoler, du coup je me suis résou a ne faire que le soir et Elsy à un plan b

On arrive donc à Universal qui est bourré de monde et de Chinois, je sais que je le dis souvent mais ils n’ont aucune éducation c’est pas possible… si ça part en sucette le Japon dans les prochaines années pour moi c’est vite vue :/

Bref on passe les portillon et on demande comment aller au live (car de mémoire des vidéo de l’an dernier c’était vers spider man.

Et c’est toujours le cas cette année. Ils ont complètement fermé la partie centrale de la place avec des barrières et fait des blocks.

Les attractions autour sont ou ferme ou accessible par un petit bout de trottoir, un beau bordel.

On est en Block E mais avant d’aller dans les blocks il y a des pre-files. 

En pleins soleil mais c’est pas le pire car après on attends encore en plein soleil … avec le show ça va faire 3h sous le cagnard. Heureusement que j’avais mon chapeau 😀

Sinon que dire, déjà que les chansons des AKB48 en live ça défonce toujours autant avec les vieux titres comme les plus récents ! Et la vue :3

La scène est sur-élevée et contrairement aux japonais moyen son les dépasse plutôt bien donc la vue est parfaite.

Et comme on est 3/4 gauche de la scène ont à eu le droit à pas mal de pantsu  (sur Everyday Kachusha 😚)

Aaaah Yuihan qui avait des tresses et des cuissots fabuleux 😍

C’est vraiment la première fois que je vois les akb d’aussi près et c’est beau.

Je ne regrette pas le prix et les menu problèmes engendré, c’était fabuleux.

Le live fini ont file chacun vers notre destination.

Moi c’est stop à kyoto pour retrouver akshell … et c’est pleins de touristes partout, carrément le fear quoi !

Après avoir passer mes affaires on se casse en direction du live house ou je vais au goods et puis on attends.

Contrairement à la veille c’est un gros live house et on va être au fond mais la vue est pas mal et la scène plus grande permet aux C-ute de bouger à leur aise.

On a aussi plus de parce pour sauter dans la salle.

La Setlist était un peu différente de la veille mais tout aussi magique.

Il y a eu un fait drôle pendant la loterie, les membres tire un billet au sort et le gagnant à un cheki.

Chisato à tiré un billet et personne ne c’est manifester dans la salle (alors que comme c’est le talon du billet la personne est forcément la)

Quelqu’un alors crié dans la salle : « eigo ? » (Anglais ?) Et Chisato réponds « je sais pas » www

On est ensuite reparti pour manger avec edz puis je suis reparti vers Osaka pour mon hôtel. 

Sur le chemin j’ai croisé un japonais qui m’a aborde dans un anglais tout à fait correct.

C’était un fan de Airi et pour le moment c’est son seul groupe du hp qu’il l’intéresse depuis 2013.

J’aime ces moment en fin de soirée ou les japonais s’ouvre un peu plus 🙂

23eme jour  (ven 02 juin)

On se lève vers 8h pour aller déjeuner au restaurant de l’hôtel.

Hier comme j’ai trouvé une soupe miso MM je l’ai emporte avec moi :p

Il y avait de la soupe miso à disposition mais j’ai trouver de l’eau chaude et donc préparer moi même.

Le reste du déjeuner est un mixte de japonais / occidentale 

Il y a des onigiri (aromatisé aux herbes) des boulettes, de la salade de choux et de pomme de terre … et des toast mais avec de la margarines …

Je parle même pas du café :/

M’enfin rêve de plaisanterie il est l’heure de partir un peu en ballade.

je n’ai pas eu ma d’une la veille mais xellos matin je veux ma plage !

J’ai repéré qu’il me faut prendre un petit train puis marche un peu pour aller le long de la côte.

Le train ne semble passer que une fois toutes les heures et c’est dans l’esprit petite station, il y a un quai et une cabane qui fait office de gare avec les horaires et un distributeur de boisson ^^

En attendant le train un japonais engage la discutions et cela va durer jusqu a mon arrêt. Une bonne demi-heure centre sur le tourisme.

De la gare je suis la route perpendiculaire jusqu’à la plage, entrecoupé d’habitations et de champs de riz.

En arrivant au bord de la côte la végétations est composée de sapins et d’herbes haute avec quelques plantes grasses font j’ignore le nom mais je vois surtout le sable et la mer.

Hormis une ou deux personnes qui vont promener leur chien je ne vais pas voir quasiment ombre qui vivent le long de la plage.

L’air marin est vraiment une sensation très agréable.

Je vais passer près de 1h30 à longer la plage puis il est temps de revenir à l’hôtel. 

Le retour est plus long car la station la plus proche est plus lointaine.

Quand j’arrive Elsy est revenue de son trip et on part déjeuner avant d’aller faire un tour au goods du concert du jour à Yonago : les C-ute !

C’est la même salle que SCANDAL et elle ne m’avait pas laisser un grand souvenir mais j’avais un numéro super loin à l’époque.

En arrivant les fans sont tous groupé au milieu de la petite place, un fan à mis un genre de stand ou il distribué des track et de la musique des C-ute.

On discute avec un fan qu’on croise partout puis c’est la queue qui se forme. Je prend les photos de Nakki et du groupe, c’est drôle car j’ai demandé la nakki en premier puis la vendeur ma proposer les autres automatiquement. Comme au  Kobushi c’était une excellente vendeuse ^^

Nos goods récupéré on repasse à l’hôtel qui est tout proche pour nous changer et déposer tout le superflu.

Comme on a même un peu d’avance on bulle et c’est le moment de retourner faire la queue.

La place à côté de la salle sert maintenant à former les ligne par groupe de 50.

On se retrouve moi est Elsy au milieu de la salle, la vue est meilleur que mon souvenir.

En plus les C-ute vont utiliser les plots assez souvent, quel vue fantastique :3

La Setlist était excellente : dance de bakoon l’entrée !, massara blue jeans, as one, disco queen, the treasure box, kiss me aishiteru et d’autre vieux titres pour finir au rappel sur JUMP :3

Les MC était fun, une Maimai qui a radicalement changé depuis novembre dernier ou elle était en roue libre mais du genre je m’en foutiste à taquine et malicieuse en rigolant avec les membres et le publique.

Et Nakki contrairement à la majorité des live n’avait pas le regards dans le vide en chantant ou durant les mc, c’était vraiment beau T_T

Pour le moment c’est le naruchika le plus intense que j’ai eu avec les C-ute.

En sortant comme d’habitude on a un petit handcheck, j’ai pas innové des masse en leur disant « merci » en français et Maimi et Nakki m’ont parfaitement répondu en retour avec un « merci beaucoup ».

On a fini enfin la soirée en allant dîner.  On a croiser quelques fans qui nous on salué et un qui était dans notre hôtel avec qui ont à échanger deux mots dans l’ascenseur. A priori venir de France est gage de qualité chez les fans de C-ute ^^

22eme jour (jeu 01 juin)

J’avais mis mon réveil pour 3h45 mais où il n’a pas marché ou je ne l’ai pas entendue mais à un moment j’ai émergé.

L’aube commençait à éclairer ma chambre et ça m’a fait tiquer, il était presque 4h25.

Mes affaires pas préparer, je me lance à la salle de bain pour une douche et je met mes affaires rapidement dans mon sac en espérant ne rien oublier.

J’avais préparé mon café la veille mais c’était peine perdue de le prendre.

Finalement j’ai réussit à avoir mon métro pile pour avoir mon shinkansen à yokohama. Il est à peine 6h et j’ai déjà chaud.

A Osaka, Elsy me rejoins pour le stop à Okayama puis pour un petit tour vers Yonago.

C’est une ville que je connais car j’avais été voir SCANDAL avec akshell il y a 4 ans

Cette fois j’ai prévue deux jour avec Elsy histoire de visiter un peu mieux et surtout la plage ! (Et les C-ute le lendemain !)

On arrive à 12h sur Yonago, nous allons déposer nos sac à l’hôtel puis manger avant de partir vers Tottori.

Tottori est connue pour ces dunes et son musée du sable entre autre.

On fait un passage au point d’information pour savoir quel bus et les horaires pour se rendre au musée.

On sera pile dans le dernier créneau de la journée. 

Il devrait même nous rester un peu de temps pour aller sur la dune.

Il nous a fallut un peu plus d’une heure de train depuis yonago et 20 min de bus pour y aller, autant dire que si ça vous tente il faut prévoir un peu de temps.

On a commencer par le musée du salle. Il accueil des expositions temporaires et cette année c’est le thème des États-Unis qui est en exposition de avril à janvier 2018.

La première partie est consacrée à la présentation du musée, de l’équipe qui construit les sculptures et une vidéo puis c’est l’exposition en elle même et elle est super impressionnante !

Le soucis du détails est juste bluffant.

Mauvaise surprise cependant pendant l’exposition puisqu’on aperçois dehors qu’un orage est en train de passer  (il va pas faire que passer 😮 )

La ballade sur la dune en prends un coup …

On en profite pour traîner au musée qui ferme dans moins de 45 min en espérant une accalmie.

Finalement on va avoir juste un temps où quelques gouttes  seulement tombent pour aller à l’entrée de la dune mais pas assez pour nous laisser le temps d’aller plus loin

Retour au bus direction la gare et puis Yonago. 

La pluie est repartie de plus belle et va me même retarder notre train. 

Finalement en arrivant à yonago la pluie battante à finie par s’arrêter dans la soirée et nous à permis de sortir dîner presque au sec.

21eme jour (mer 31 mai)

Journee de la violence culinaire !

Déjà le matin on commence par faire un tour vers Akihabara pour voir la boutique de t-shirt personnalisée : manque de pot il faut 3 semaine de délais. 

On par donc pour le HP Shop puis on s’arrête en bas pour que le edz goûte un taiyaki  (une gaufre en forme de poisson)

Moi je suis pas fan ça la version traditionnelle est fourrée à la pâte de haricots rouges.

Heureusement il existe une version à la crème vanille !

Retour vers nippori car il est pas l’on d’été deux heure et c’est le moment opportun pour faire brochettes et bière assis sur des casiers en plastique dans Yanaka Ginza dans la plus pure tradition japonaise.

On a sûrement bu plus que de raison mais vers 17h il nous faut partir vers une autre étape gustative japonaise, les wanko soba.

C’est originaire de la préfecture de Iwate mais la dernière fois je n’ai pas réussit à en trouver …

c’est impou qui souhaitait essayer et nous avons donc trouver un restaurant le pratiquant dans le sud de Tokyo. 

Les wanko soba consiste à ingurgité le plus de petites portions servie dans des bols

J’avais découvert ça en regardant les dvd magimel du hp et mes oshi mens sont des spécialistes de la chose !

Riho et Maria ont ainsi fait 144 bols ! J’espérais au moins le galère mais j’ai calé à 105.

Quand on sait que la meilleure du hp est Renako avec 207 ça laisse rêveur …

D’ailleurs on c’est fait filmer par une tv japonaise … décidément c’est une constante chez moi 😀

Ayant dépassé les 100 j’ai quand même eu le droit à un cadeau , un genre de cheval porte clef.

Histoire de finir proprement on est retourner sur akihabara pour regarder le hello station au hello tribe et boire quelques cocktails … piouf quel journée 😀