6eme jour (mar 24 avril)

On s’est levé tard aujourd’hui et l’après midi le temps est plus que menaçant, On a donc fait du shopping.

La pluie a stoppé notre journée pour finir a manger sur la terrasse encore épargné par la pluie.

Ça n’a pas durée car il a flotte a grosse goute toute la nuit …

Publicités

5eme jour (lun 23 avril)

A priori c’était une journée sans grand chose à faire à part se balader ou le touriste.

J’ai commencé par du basique en déjà dormant un peu plus jusqu’à 10h pour récupère de la veille.

Elsy est parti faire un tour vers Miyoshi, moi je range mes affaires puis je vais dans Akihabara au H!P Shop.

Comme il me manque aussi quelques trucs je file au Daiso de Harajuku.

Il a été réorganisé complètement et un Big Caméra le collé désormais (sous sol inclus)

Il est presque 15h quand j’ai fini, je pense retrouver Elsy pour assister à un petit concert dans un club ce soir mais finalement un ami a réussit à avoir un ticket pour la pièce dans laquelle Nakki tient un role principale.

N’arrivant pas à joindre Elsy, je retourne à l’hôtel déposer les affaires.

Je dois récupérer le tickets a la station de Yoyogi, le théâtre étant a 15min a pied je pars faire mon repérage avant 🙂

Merci Google Map, je trouve vite l’endroit puis direction mon rendez-vous.

Le point de rencontre est la station de Yoyogi ouest, en regardant la carte c’est facile mais en étant sur place il il a un exit nord et sud 🤔

J’attends du coup côté ouest « cardinale » puis entre temps mon ami me dit que le contact parle français, et me donne son téléphone.

Comme la sim de mon téléphone n’est que internet, je trouve un téléphone publique dans la gare, avec la sortie des bureau sa grouille de monde et j’entends pas grand chose mais mon contact ma bien compris et arrivé pour me donner rapidement le ticket 😄

Je repars direct vers shinjuku, en arrivant le hall est déjà plein de monde et de fleurs, en parti pour Nakki.

Je fait un stop pour prendre le phamplet et le set photo avec Nakki puis je pars m’installer.

En montant je croise beaucoup de tête connue, des fans des C-ute et certains me reconnais aussi et on échange quelques mots.

Je suis au 7eme rang avec une super vue.

Un comedien est chargée se faire les annonces de début (ne pas boire, pas de bruit etc …) de façon assez drôle.

Par exemple pour le pas de photo, il dit si vous voulez en prendre une allée y maintenant, il prends la pose, puis tout le monde sort son téléphone ^^ et il dit a partir de ce moment il faut le ranger.

La pièce commence, cela semble se passer il y a longtemps car les acteurs portent des sabres et le décors rappel les vieux films japonais.

Mais au fur et à mesure des anachronisme apparaissent (il y a une switch dans ce qui fait office de combini, etc )

Nakki commence d’ailleurs comme étant la fille de la tenante du combini .

Elle n’a pas changé depuis l’an dernier , toujours aussi belle et des mimique faciale tellement chouette.

Mais son rire si caractéristique est sûrement ce qui m’a le plus donné la banane, je pourrai la reconnaître parmis 100000 personnes 😍

La pièce tournée autour de la lutte de 2 clans mais j’avoue ne pas avoir compris si c’était pour un territoire ou autres chose.

Mais globalement le dialogue des protagonistes était compréhensible.

Quel bonheur ! D’ailleurs a la fin il vendait des tickets pour la semaine, j’en ai repris un pour jeudi 😊

Pour finir on a été manger ensemble avec Elsy qui a fini son concert en même temps

4eme jour (dim 22 avril)

C’est le dernier jour d’évent avec les Juice=Juice et cela se passe au LaQua prêt du Tokyo Dôme.

Je ne sais pas si c’est le hazard ou pas mais encore ce soir c’est le groupe Kat-Tun qui se produit juste à à côté !

Autant dire que ca grouille de monde un peu partout.

Je suis arrivé 45 minutes avant la mise en vente des tickets et ily a déjà une longue queue.

Il va me falloir pas loin de 2 heure pour arriver au bout de la file et le tout sous un soleil qui tape déjà fort alors qu’il était a peine 9h00.

Comme tout le monde dans s ce cas la on se cache avec ce que l’on peux (pour les plus sensible) en m’étant une serviette sur la tête, tans pis pour la classe)

En arrivant au stand, pas de limite de CD, je prends donc tout ce qu’il nous faut pour les trois event de Elsy et moi, soit deux CD par tour plus un pour un ami.

Le premier Évent est a midi et arrive relativement vite, nous sommes rejoins par Koji et une de ces amie.

Comme pour le premier event le soleil tape encore fort sur le carre centrale et que nous avons un numéro loin, on reste au second étage ce qui nous donne une vue bien dégagée.

Les Juice=Juice ont la tenue de Vivid Midnight mais au deux premier event Karin a de simple petite twintails, alors qu’au dernier elle refait des petites tresses … cela lui va si bien :3

Détail des Évents :

1er event :

・SEXY SEXY

MC

・Vivid

・Never Never Surrender

・CHOICE & CHANCE

MC2

・泣いていいよ

2nd Event

・SEXY SEXY

MC

・Vivid

・アレコレしたい

・初めてを経験中

MC2

・泣いていいよ

3ee event

・SEXY SEXY

MC

・Vivid

・Fiesta=Fiesta

・Girls Be Ambitiouis

MC2

・泣いていいよ

Encore 2

Vivid

Deja le fait notable c’est d’être en extérieur et donc de pouvoir faire les call, et ca change tout au niveau du ressentie, une communion totale entre les filles et le publique.

On a eu aussi donc Fiesta=Fiesta et par rapport au precedent live (in clubs la tournée mondiale et le budokan) le publique chante le refrain « Fiesta Fiesta », c’est plutôt bien fait, puis au dernier event, un encore à été fait avec une nouvelle fois Vivid Midnight (que j’aime de plus en plus) mais cette fois des gens on rajouté quelle call lorsque Ruru fait ca partie Solo, a voir son sourire encore plus large que d’habitude cela lui a fait tres plaisir

Et il y a eu les handshake, vue le monde qu’il y avait j’aurai pensé que cela aurait été vite à chaque fois et que les membres aurait été un peu fatigué avec la chaleur mais nous avons put parler a chacune avec de tres gentil mots en retour, en japonais, anglais ou français.

D’ailleurs Kanatomo à encore une fois fait un « merci » au micro, ce qui a amusé Koji

Pour finir nous sommes tous aller diner ensemble, c’était bien mais je crois que mes efforts niveau poids en prennent un coup 😮

J’

3eme jour (sam 21 avril)

Début de week end, ce matin il y a des poster Juice=Juice dédicace en vente au H!P Shop mais comme on a aussi une lessive a faire je reste pendant que Elsy fait les emplettes.

Finalement plutôt bonne pioche puisqu’on le droit à 7 posters par personnes et que c’est par lot donc 1 signature de chaque.

Une fois Elsy revenu, on prends le chemin de Saitama pour voir deux concerts des Kobushi Factory.

En plus c’est la préfecture de naissance de Hamachan ! D’ailleurs en arrivant des fans distribue des glowstick roses pour le encore.

On fait un tour au goods puis c’est l’heure d’entrer.

La salle du Heaven’s Rock 3 est de taille moyenne mais j’ai l’impression qu’ils vendent plus de tickets que la place prévue. On est bien tassé mais bon on s’y fait 🙂

Le concert est comme toujours très énergique et les Kobushi ont rajouté cette fois des chansons des C-ute !

Au premier concert pour le rappel, Hamachan n’a pas put retenir ces larmes, c’était si magnifique T_T

Elle dégage de moins en moins son coté lunaire perdu à dix milles kilomètres, son regards est perçant, je trouve qu’elle progresse encore d’année en année mais sans perdre sa fraîcheur.

C’est toujours aussi beau de la voir se dandiner dans le refrain de Sakura night fever en allant d’avant en arrière.

Au handcheck nous avons eu le droit a un petit mot de chacune, tantôt en japonais ou en anglais.

Vivement le mois prochain pour les revoir !

2eme jour (ven 20 avril)

Levé vers vers 7h, Elsy est en route de l’aéroport, j’en profite pour finir de ranger mes affaires et je reste à colmater dans le lit.

Un fois Sylvain sur place on descends faire nos courses et chercher quelques billets au Lawson.

Le midi on rejoins un ami japonais pour déjeuner dans un centre commerciale.

Comme dans beaucoup, il y a un espace au centre avec des tables et tout autour des restaurants plus ou moins varié.

On a mis une 20 de minutes pour avoir une place assisse et je me decide pour un curry avec des udons.

Elsy devant changer son JRPASS, j’en profite pour faire un stop à l’hôtel et poser mes affaires.

Je retour Elsy à Akihabara et nous partons direction de l’ouest pour le Lalaport de la baie de Tokyo, lieux que j’avais déjà pratiquer avec Michael il y a 3 ans.

Heureusement l’évent se passe dans la galerie marchande car dehors il fait 26° à l’ombre, autant dire que ca tape bien fort.

On retire nos tickets, comme la veille je me laisse tenter par un pour le premier event puis deux pour le second.

Pour le premier nous avons des tickets plus tôt bon, on se place au cinquième rang, mais c’est quand même difficile de voir l’ensemble de la scene mais au moins on peux voir tres correctement les visages des filles.

Et justement je trouve que Karin est resplendissante, elle semble bien plus joyeuse que la veille, une vraie face d’ange.

Les set list du jour :

1er event

リハ・Vivid

・SEXY SEXY

MC

・Vivid

・アレコレしたい

・初めてを経験中

MC2

・泣いていいよ

2nd event

・SEXY SEXY

MC

・Vivid

・Never Never Surrender

・CHOICE & CHANCE

MC2

・泣いていいよ

Aujourd’hui on a encore eu une autre variante des autorisations de call, on nous laissait « murmurer » les noms ce qui donnait un spectacle plutôt comique.

Pourtant de ce que je me rappelait il y a 3 ans quand j’étais venue on pouvait faire librement du « bruit », avec la sono c’est de toutes façon a mon gout kiff kiff ^^

Les hand check étaient vraiment cool, ou je portait mon t-shirt de Karin de Jidai dance, toute les membres m’ont dit un petit mot dessus sauf Karin, Tomoko me mimant meme la chorégraphie 😮

Mais comme au tour d’après elle a dit un « je t’aime », cela compense tout 😀

L’ordre des membres étant toujours plus ou moins le meme, on a généralement pas mal de temps avec Ruru et Yanamin puis cela accélère sur la fin avec souvent Tomoko ou Saluki au bout.

C’est presque dommage car Atari était souvent juste avant Karin et comme elle est super attentive à chaque fois, cela fait que Karin est juste en train d’attendre et je ne peux lui dire qu’un tout petit mot.

Du coup j’ai put aussi tranquillement dire a Ruru qu’elle avait un sourire magnifique ce qui l’a ravie.

Pour finir la soirée nous avions été manger des sushi avec un ami, c’était délicieux :3

1er jour (jeu 19 avril)

Le voyage est donc parti !

Mon vol se pose vers 12h a Haneda, je passe rapidement les passeports mais ce sont finalement les valises que je vais attendre un peu.

Pour le reste tout c’est plus tot bien déroulé puisque je suis arrive pour mon check in en avance, le gérant était encore en train de ranger l’appartement.

Les politesses faite j’abandonne mon hôte pour qu’il finisse et je part en direction de Ueno pour changer mon JRPASS puis direction Odaiba.

Il commence à faire vraiment chaud (25° au thermomètre) mais avec le vol, la fatigue et le reste j’ai l’impression qu’il en fait au moins 10 de plus.

Pourquoi Odaiba ? Parce qu’il y a un event des Juice=Juice ! La queue pour acheter leur CD est déjà en cours à mon arrivé et j’aperçois quelques connaissances.

Il y a deux event, j’ai pris un ticket pour le premier puis deux pour le second.

Avant de commencer j’ai juste le temps de boire un verre avec Junya histoire de me rafraîchir légèrement.

J’arrive tranquillement pour me placer, le Venus fort est le maul avec les nuages au plafond, on a pas le droit de faire trop de bruits (pas de call) on a juste le droit d’applaudir.

On a le droit d’avoir une petite repetition, Karin a ces deux petites couettes, c’est magnifique :3

La set list au programme

1er event

1. SEXY SEXY

MC(自己紹介)

2. Vivid Midnight

3.アレコレしたい!

4.初めてを経験中

MC(感想・告知)

5.泣いていいよ

2ème event

1. SEXY SEXY

MC(自己紹介)

2. Vivid Midnight

3.Fiesta Fiesta

4.Girls be ambitious

MC(感想・告知)

5.泣いていいよ

Au premier event Karin avait un problème avec sa tenue derrière (elle a profité du Mc pour aller en coulisse le remettre tout bien) et au second c’est Yukanyan qui nous a fait rien pendant « Girls be ambitious » car elle a commencer à faire des « oi oi oi » avant que les autres lui fasse le signe avec le doigts sur la bouche que c’était interdit, rire générale.

Le handshake était fun, elles ont toutes essayé de me dire quelques mot en français ou en anglais.

Le soir après avoir mangé, j’ai fait quelques courses rapide puis je me suis écroulé passé minuit.

« Million Yen Women » Baaaaaby (oups)

Une série récente avec Matsui Rena, forcement ça attire mon attention et en plus elle est disponible en version sous titré officiel sur Netflix.

Je profite comme un effronté de l’abonnement du frangin pour le regarder 👿

Ça fait quelques mois que j’ai pas regardé de drama et j’espère ne pas être déçu …

Le synopsis nous met déjà dans le ton : « Cinq femmes aussi sublimes que mystérieuses emménagent avec Shin, un romancier raté, qui gère leur curieuse maisonnée en échange d’une coquette somme mensuelle » et les première minutes me font penser clairement à « Love Hina » (le manga) : Un mec ultra banale qui est entouré comme par magie de charmante jeune filles, agrémenté de fan service.

MILLION-YEN-WOMEN2

Mais ne nous y trompons pas, l’ambiance générale est sombre, glauque et oppressante.

On passe au travers des 12 épisodes dans une palette d’émotions mais bien que ce soit un drama japonais, j’y retrouve parfois le sel des films coréens, le coté trash et sans « happy end ».

J’ai trouvé la distribution plutôt réussit avec des acteurs qui colle bien au personnage, du moins dans l’approche qu’on en attends (qui est forcement différente par la suite) ce qui ne manque pas de nous mettre sur une fausse piste.

C’est le chanteur du groupe « Radwimps » qui tient le premier rôle, le groupe étant très populaire avec l’anime « Kimi no namae wa », je l’ai trouvé très juste dans son jeu.

Faut dire qu’entre sa coupe de cheveux en pétard, ces costumes sans forme et son manque cruelle d’assurance, on avait droit à tous les stéréotypes mais finalement cela sert à mieux ressortir les bons aspects du personnage (et la morale de l’histoire subliminale).

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé dans ce drama, c’est justement tout les aspects de la vie tellement japonais, par exemple le fax, outils pour nous tellement has-been mais qui est un accessoire particulièrement présent dans ce drama et encore massivement utilisé dans l’archipel de nos jours.

Le drama regorge de conventions/situations qui toucherons tous ceux qui ont déjà voyagé la bas ou qui s’intéresse à la culture.

Pour finir je dirai que je suis aussi complément jaloux de « Michi » mais ça vous le comprendrez en regardant le drama !

PS : Rena elle est trop bien, content de l’avoir revue :3