Retour sur le voyage

Cela fait une semaine que les vacances sont terminées, il est temps de faire un petit bilan.

Autant commencer par une charité bien ordonné, je vais m’auto féliciter d’avoir réussit à tenir mon blog (ou plutôt un journal de bord) presque quotidiennement.

Je vous avais laissé sur le chemin du retour vers la guets-house pour faire mes valises.

J’ai réussit à tout refermer plus ou moins correctement dans mes deux valises qui m’étaient alloués et nous avions cassé tout nos posters dans un rouleau.

Nous avons fini de prendre notre dernier diner le soir avec Akshell et Elsy qui sont revenu de leur concert des Legs de Sendai.

Debout 3h30 le lendemain matin, je me change et il est temps de tirer mes valises jusqu’à la Yamanote. Pour la première fois je ne décolle pas de Narita mais de l’aéroport d’Haneda qui est un peu plus bas qu’Odaiba.

image

Pour s’y rendre il faut emprunter le monorail qui part de Hammatsucho, et il existe 3 arrêts pour l’aéroport : Terminal international, Terminal 1 et Terminal 2.

Mon billet d’avion faisant état d’un départ du Terminal 1, je m’y suis pointé tranquillement. Erreur puisque les Terminal 1 & 2 sont pour les vols intérieurs. Marche arrière je retourne vers l’arrêt « International » mais compensation j’ai le droit de voir le Mont Fuji, ce qui est assez rare.

image

Pas de stress non plus niveau temps, cette fois j’avais pris suffisamment de marge. En arrivant au terminal j’entends 2 français parler qui semble un peu perdu, d’humeur magnanime je les aides.

En arrivant devant le comptoir d’enregistrement de China Air, il n’y a encore personne, une hôtesse se pointe pour me dire que l’enregistrement n’ouvre que dans 20 minutes, tranquille.

Ça commence pile à l’heure prévu, mes 2 valises font largement le poids autorisés mais c’est mon rouleau de poster qui chagrine l’hôtesse (qui parle français).

Après voir fait le tour de sa hiérarchie, elle me dit que le rouleau de poster semble trop grand et que si la sécurité ne me laisse pas passer avec, il faudra le mettre en bagages supplémentaire = 200$, mais bien sur …

C’est pas la première fois que je prends l’avion et j’ai déjà vu des gens avec des trucs carrément plus chiant a transporter en cabine, je pars pour la passage de la sécurité et comme je le pensais, ça passe à l’as, Safe !

On a embarqué, il y a eu 3h30 de vol vers Pékin. Bonne nouvelle puisque contrairement à l’aller ou j’ai du récupérer mes valises et les réenregistres, cette fois tout transitait automatiquement vers Paris (p’etre en raison du temps limité de transit à Pékin) et c’est tans mieux car c’était relou.

Airv m’avait dit que la sécurité de Pékin était sèche, mais ça dépassait mon imagination. Politesse : zéro Amabilité : zéro, c’est limite si il te jette pas ton sac à la sortie du contrôle.

Le vol entre Pékin et Paris à été assez perturbé par les turbulences (plus que le dernier séisme :D) mais je suis arrivé entier avec mes bagages.

Donc ce voyage …

Cette année, comme depuis 3 ans, mes vacances était essentiellement guidé autour des activités Idolesques et je n’ai pas été déçu.

image

Si le programme à été légèrement moins varié qu’en 2012, j’ai fais tout ce qui me plaisait :

  • 6 concerts des °C-ute
  • 15 concerts des Morning Musume’14
  • 1 concert du Hello! Pro Egg
  • 2 concerts de SCANDAL
  • 1 concert des SUPER GiRLS
  • 1 concert de Lovendor
  • 1 concert de Maeda Atsuko
  • 1 concert des Up Up Girl

J’ai aussi vérifié des mains douces (Les MM, les Popop, les S/mileage etc …), pour ce faire j’ai fait souvent beaucoup d’heures de queue mais souvent bien récompensé 🙂

Pour ce donner un ordre d’idée, j’ai calculé une distance parcourue d’environs 13000 km (en Avion, métro et à pied) sur les 6 semaines, quand on aime on ne compte pas.

Ce que j’ai particulièrement apprécier sur ce voyage, c’est de pouvoir échanger un peu avec les personnes rencontré. J’avais fait part les années précédentes de cette frustration de la barrière de la langue au niveau de l’expression.

Durant toute l’année dernière sans suivre de cours mais en lisant un peu les méthode de japonais et en cherchant presque systématiquement un mot que je ne comprenais pas dans un show-tv que je regardais, j’ai finalement réussit à m’améliorer plus que je le pensais.

J’ai un niveau très limité mais à chaque fois que je faisais l’effort de parler en japonais je constatait que mon interlocuteur était heureux. De la même façon nous avons rencontré souvent des personnes qui voulais parler un peu anglais avec nous et d’une façon parfaite.

Pour finir, j’aimerai remercier mes compagnons de voyages : Elsy, Akshell, Linksky, Donnie, Impou et Maneki (je vous invite à consulter leur blog) ainsi que toute les personnes rencontré durant ce voyage (la plus part ne liront pas ce billet mais c’est pas grave) pour tout les bons (et autres) moments.

A bientôt pour de nouvelles aventures, car oui l’année n’est pas finie … suspense.

43eme jour (dim 11 mai)

Dernière vraie journée de mon séjour puisque je decolle demain matin.

Aujourd’hui j’avais 3 possibilités d’occupation : les °C-ute à Hiroshima,  les Legs à Sendai ou les SUPER☆GiRLS à Osaka.

J’ai opter pour le 3eme choix le 1er étant compliqué niveau déplacement et le second en live house ne m’emballait pas.

En plus ça fait maintenant 3 ans que je vois les SUPER☆GiRLS en concerts à chaque voyage et c’est à chaque fois un agréable moment.

Premier concert à 13h non loin de la station « Fukushima » que je connais bien maintenant.

J’ai mal au lombaire en me levant, je décide de partir un peu en avance, j’ai le temps de réserve un ticket pour le shikansen de 8h00 à Tokyo.

C’est au alentour de 11h30 que j’arrive devant la salle qui se trouve dans un genre de mall.

image

Je fais un tour au goods,  rien de bien folichon, je prends la towel.

Il me reste le temps de manger rapidement, non pas par manque de temps mais à causse du soleil (au début on était dans de hall au frais mais le staff nous a viré dehors.

Dans le j’ai eu temps de voir que les SUPER☆GiRLS sont reparti en 2 groupes.

Au moment du check des tickets la personne du staff nous demande la qu’elle on préfère et met la tranche du ticket dans une des 2 boîtes.

image

L’an dernier j’avais parfois eu le droit à de vrais salle mais la c’est revenu à la configuration petit groupe d’idols.

Ça ressemble plus à un gymnase avec la scène surélevé de 2 m en hauteur avec des chaises disposés en rangé.

Au moins on verra pas mal.

Le concert débute avec les idolstreet d’Osaka qui chantent 2 titres. Elles sont mignonnes mais les chansons ne sont pas extravagante et la sono de la salle est horrible.

Les SUPER☆GiRLS arrivent et enchaîne quelques titres, les nouvelles membres on bien pris le « moule » du groupe, tout semble tourner à la perfection.

De toutes, c’est la petite Nana qui m’avait plus sur son compte Twitter avec ses photos et cela se confirme sur scène, elle est super énergique et souriante.

J’ai souvent ce sentiment en les voyants, on a jamais l’impression d’avoir à faire à un groupe d’une major.

Ça fait encore et toujours aspect « petit groupe » d’idols.

Elles blaguent avec les fans, font de grands coucou et des sourires pendant les chansons.

Faut dire que ça ressemble plus à une kermesse qu’à un concert.

Il y a des chaises vides, quelques personnes on des tshirt du groupe et des glowstick mais la plus part son en civile.

Et quand les filles demandent si ça va ou de faire un call, c’est mou mais mou … je suis un peu triste pour elles.

En plus Ruka et Gochan sont d’Osaka, elles ont donc fait un « tadaima » à leur présentation, on devait être 20 à dire le « Okaeri »  fuuuu ~~

Mi concert le staff install une table et les urnes tout le monde s’assoit.

Donc les 2 équipes que j’avais vu au début vont s’affronter dans une compétition de corde à sauter.

Elles tirent 4 tickets pour savoir qui dans le publique fera tournée la corde pendant que les 6 membres sauteront au milieu, équipé à faire le plus de tour de corde gagnera.

C’est l’équipe d’Amita qui a gagné à plat de couture, faut dire que la petite Nana était dans l’équipe et sautait en tournant sur elle même histoire de compliquer la chose.

Puis Rina et Mirei en chiaient clairement dans l’autre équipe.

Reprise du concert, les filles nous demandent de sortir nos téléphones et de prendre des vidéos / photos

image

C’est curieux mais en plus elles descendent dans les allées pour nous voir.

J’ai pas eu Amita de mon côté mais c’était cool.

Moment du rappel, tout le monde s’assoit, pas un bruit pendant 1 min …

Hum vraiment mou les fans, quelqu’un commencent finalement à tapper dans leurs mains.

La musique revient assez vite et ce sont les filles qui comment l’an dernier font le encore mais sans la vidéo puisqu’il n’y a pas d’écran cette année.

Elles nous font dire quelques phrases mais franchement j’ai rarement vu aussi peu d’entrain de la part d’un public.

Les revoilà pour 2 titres puis le MC ou  elles remercient pour le « encore », a ce niveau elles sont merveilleuses, ça sonne aussi vrai que quand Riho dit du bien de Sakura.

Le concert était donc bien bien mais ce public … ça me laisse rêveur.

Cerise sur le gâteau, un high five en sortant de la salle, à voir les mines réjouis de la plus part ça doit toujours pas être courant les étrangers.

J’ai le droit à des « hello », « thank you » et d’un « ooooh » de Mirei avec ses grands yeux.

mini_wpid-1399790602275

Même Ruka qui bug habituellement ma bien dit un petit « thank you ».

J’ai eu ma dose de bonheur pour la journée, il est temps de rentrer sur Tokyo … Ma valise m’attends.

Voilà donc la fin de mon voyage … je posterai un dernier billet a mon retour en France pour essayer de faire une conclusion et de corriger les billets en les complétants.

J’espère que cela vous aura plut, à la prochaine !

42eme jour (sam 10 mai)

Ce matin on pensait devoir se lever assez tôt pour déjeuner avec un ami japonais mais un petit rhume le retient au lit, du coup on fait de même !

On fini par émerger quand même en milieu de matinée, petit déjeuner/café ensemble puis on decolle pour Akihabara.

On réserve déjà notre train pour partir ce midi vers Takasaki, mais on y reviendra après.

Billet en poche, on se rend au H!P shop car le photobook d’Ayumin est sorti ce jour !

On a le droit à une photo parmi 3 différentes, le choix est rude.

image

J’ai pris aussi 3 sets gratuit que ma carte m’offrait avec mes points cumulés.

Nous partons donc pour Takasaki, dans la préfecture de Gunma, pour assister à nos deux derniers concert des Morning Musume’14.

image

Ils faut 45 minutes de shinkansen jusqu’à Takasaki puis 15 minutes de métro et enfin 20 minutes à pied pour arriver à la salle.

C’est marrante car d’habitude on suit des japonais quand on hésite,  à la sortie de la gare, c’est 2 petites japonaises qui nous on suivit (une des deux nous a pointé du doigt en voyant nos tshirts etc …)

On arrive tranquillement, un tour au goods, il y a pas trop de monde.

J’ai finalement pris la towel de Riho et le poster d’Ayumin.

Le premier concert était bien, rang 13 sur la gauche, avec mes voisins ont avait des sièges vides autour de nous donc pas mal de place, seul point chiant, le sol à ce niveau de la salle est tres incliné,  plus qu’au Nakano.

Je vais plutôt détaillé le dernier concert qui est plus riche en détails.

Sans avoir atteint le rang 0 d’Akshell pour Maachan, j’ai pris pour ce concert un rang 4 au centre que j’ai payé un certains prix.

Finalement je comprends mieux en découvrant mon siège,  les 2 premières rangés sont vide, je n’aurait qu’une rangé de personnes devant moi.

image

Au début j’avais un fan d’Ayumin devant moi, une montagne :/ mais ils vont échanger leurs places avec d’autres fans, le fan d’Ayumin ce décalé et j’ai deux fans de Sayumi plus petit que moi, la c’est cool 🙂

Avant le début du concert ils ouvrent tous leur photobook d’Ayumin et les relis en marquant des pages précises. Ça m’intrigue mais le concert commence … let’s go !

J’ai un fan de Riho à côté de moi, il ne fait que reproduire les chorée, ça va pas mal on est synchrone donc pas de gêne.

C’est le MC de présentation, Sayumi, Mizuki, Eripon et Haruka jette un oeil dans ma direction.

Arrive le titre « Brainstorming », je comprends enfin la combine. Au début du titre, Riho et Ayumin sont accroupie devant en bas de l’estrade, soit à moins de 2 m de la première rangée.

Les 3 fans devant moi plongent leur mains dans leur sac pour prendre les photobook, se penchent en arrière sur les sièges de devant pour montrer les images qu’ils avaient choisie à Ayumin.

Elles à littéralement explose de rire, c’était fabuleux à voir mais elle continue la chorée comme si de rien n’était.

Avantage de la chose, pour éviter de rigoler par la suite quand elle regarde dans notre direction, elle regarde derrière eux pour me voir \o/

Les petits loulou n’ont pas fini de me faire rire, sur les oeufs ils font du wotagei panoplie complète et sur le duo Ayumin / Mizupon ils sorte des baguette de 40 cm avec une main de Mickey au bout éclairé en rose ou bleu en pointant vers elles quand elles s’approche du bord pour la chorée.

Bref bonne ambiance et Riho me regarde pas mal de fois quand elle est au bord de la scène et pendant le MC avec Kanon et Eripon.

Sur le final durant la chanson « Toki wo koe sora koe », j’ai Mizuki et Sayumi qui sont en face de moi qui me fixe.

Durant le MC de fin, le pauvre fan de Maachan gesticule dans le vide car elle ne prête absolument pas attention à ce qui ce passe autour.

Par contre le passage ou elle bâche Sakura était drôle,  elle lui dit que bien qu’elle soit plus vieille, elle était de la génération précédente donc qu’elle (Sakura) devait la fermer 😀

Après les byebye on file au métro, on hésite un peu mais on fini par arriver sur le quai pour le shinkansen.

Je vois un mec en costard attendre avec une oreillette mais surtout une dizaine de panier repas et une valise rose fuchsia … que j’ai déjà vu.

C’est à peut prêt sur que les Morning Musume’14 vont débarquer mais bon on monte tous sauf akshell qui a un ticket pour le train suivant.

5 min âpres il nous confirme qu’elles sont toutes montés en lui passant devant dans le wagon précédent le notre.

La 3eme fois qu’on est dans le même train 🙂

On décide de les voir passer à la descente à Tokyo.

On descends a la gare, on va en bas des escaliers se mettre en retrait pour pas les gêner.

Elles vont passer calmement 5 minutes après, en civile comme la dernière fois avec des masques et chapeaux / casquettes pour la plus part.

image

C’était amusant à voir.

On est ensuite rentré dîner et se coucher, je commence à avoir mal au dos, aux genoux et …. partout.

41eme jour (ven 09 mai)

Journée « creuse » de cette fin de voyage, on c’est levé quand même tôt ce matin vers 4h30 pour prendre le premier train puis shinkansen pour rentrer d’Aomori vers Tokyo.

En partant il pleuvait un peu (ça a du être le cas toute la nuit) mais le temps s’améliore en descendant le long de l’archipel si bien qu’un arc en ciel apparaît.

image

On arrive finalement vers 10h à la guest house,  le temps de prendre une douche et de faire 1/2 bricoles.

Direction ce midi vers Omiya pour manger une dernière fois avec Michiru,  pile quand une grosse averse se pointe,  heureusement qu on était abrité.

L’attente à un peu durée comme Michiru ne peut sortir que quand son supérieur l’y autorise … ils ont la vie dure les  nouveaux employés au japon.

image

Bien calé par notre repas (on avait pas mangé depuis hier soir,  ça faisait looooong) on laisse Michiru repartir à son boulot et nous partons faire nos quelques achats fin aux.

Elsy s’arrêtent a Harajuku pour prendre ses tickets pendant qu’un orage de grêle s’abat dehors.

On l’attends à l’abri sagement dans le tunnel de la station en profitant du spectacle, c’est jolie des japonaises en panique :3

Les achats ont continues ensuite vers akihabara, un peu perturbé par la Yamanote et quelques autres lignes perturbés par l’orage mais tout est rentré vite dans l’ordre.

image
Cocktail Nakajima Saki

On est rentré finalement à l’hotel pour ressortir le soir moi et Elsy : Maid café et un tour au Hello-tribe pour une fin se soirée sympathique, la serveuse avait bien l’air de connaître le H!P.

40eme jour (jeu 08 mai)

Ce matin nous sommes parti tot de Tokyo pour nous rendre à Hirosaki, une ville qui se trouve non loin de Aomori.

Il nous faudra 3h de shinkansen puis 30 minutes de métro pour y parvenir.

Après avoir fait la ville des fraises, Hirosaki semble être celle des pommes (Ringo en japonnais).

image

Vous vous doutez bien qu’on est pas venu que pour cela.

En effet ça sera pour moi / Elsy Le second et linksky / akshell le premier concert de SCANDAL du voyage.

A l’image de Yonago l’an dernier,  l’activité de la ville ne semble pas être intense. Des terrains en friche en centre ville,  des boutiques fermées.

L’ activité de la matinée sera d’aller visiter le château de la ville et son jardin puis manger dans un salon de thé pour goûter de la pomme.

Un petit detour devant la salle pour voir les horaires de mise en vente des goodies, on a le temps de retourner à l’hotel pour faire le check-in et nous preparer.

En repartant vers la salle,  il y a plus de monde, les élèves sont sortis.

image

Retour devant la salle où une queue assez modeste, comparé à Otaru, c’est formé.

La couleur de la towel à changer pour du vert, on retourne faire la queue avec Elsy.

image

En sortant ce prépare la mise en vente de CD accompagné d’une dédicace du groupe.

Par contre ceux qui font la queue perdent l’ordre d’entrée de leur ticket. Ce n’est pas un problème pour nous, déjà on avait des numéros à plus de 300 et par expérience on savait qu’on pourrai avancer dans la salle.

Après une petite attente on a finalement eu juste notre dédicace,  quelques personnes après linksky et akshell il n’y en avait plus.

Le staff fini de faire rentrer les gens puis enfin ceux qui ont fait la queue des CD, nous.

En entrant la salle est composée en deux partie une première au fond surélevée puis une fausse plus basse accessible par une petite descente.

Dans la fausse au fond il y a une marche pour les filles à droite.

La scène est également plus haute qu’à Otaru, je vois déjà du fond par dessus la tête des gens les micros, c’est bon signe.

Une partie des gens sont restés en haut,  les filles sur le côté, nous avons atterrit dans la partie de l’escalier, mais clairement il y a de la place en fausse, les gens sont pas serré, les filles ont leurs boissons …

Ça a été légèrement moi rapide que d’habitude, mais passer les premières notes de musique, les gens ont avancés.

Manège habituel, ceux qui sautent et tout devant, les autres se placent plus au fond pour regarder (ce qui est faisable facilement dans cette salle vu la hauteur de scene)

Moi je suis parti à la machine à laver, saut, call : la total

Bilan j’ai atterrit pas loin de la scène entre Haruna et Mami, puis je vois bien Rina et Tomomi.

Mami porte un tshirt haut très … court, joli mais Rina porte un petit débardeur avec une jupe du plus belle effet.

Haruna porte un pantalon léopard zèbre trop claaaasse.

Je suis remonté en 3eme « couche », ça envoi méchamment.

Il fait super chaud devant à être tasse et à sauter, ma towel (et celle des autres) est bien humide de telle façon que sur « Taiyô to kimi ga egaku story » quand tout le monde fait tourner sa towel j’ai vu de l’eau voler. Rock ‘ n ‘ roll 😎

Le concert était super classe, plus je fais de live house avec SCANDAL, plus ça me plaît mais c’est lié au groupe. Par sur qu’avec des idols ça soit aussi « drole ».

Le soir on a dîner dehors, il a fallut lutter pour trouver un restaurant ouvert, on a finalement mangé italien et c’était plus tôt pas mauvais 🙂

image

39eme jour (mer 07 mai)

Encore une fois debout le matin pour partir en vadrouille.

Le rituelle machine à laver du matin continue histoire de faire les valises rapidement et pas avoir trop de dawa.

Quand on est prêt vers 10h30, on passe à Ueno pour réserver le train du lendemain matin pour Aomori.

Un petit tour au H! P shop ou je prends des pochettes transparente pour ranger mes photos.

J’en est pris pour classer 800 L, 100 2L et des petites, j’espère que ça ira … (j’ai que 2 ans de classement de retard 😀

Elsy me prends gentiellement le paquet de feuillet car on va voir Michiru vers chez elle, pas le temps de repasser par la casse hôtel pour nous délester.

Il nous faut 50 min pour arriver à destination.

On va aller manger dans un restaurant de sushi et discuter.

image

Si d’apparence cela ressemble à ce qu’on mange en France dans les restaurant japonais, ne vous y trompé pas, la texture et le goût est incomparable !

On aurait bien fait un peu de visite mais il faut qu’on file sur shibuya pour la fin d’après midi et comme il y a pas mal de trajet … nous prenons congé de Michiru.

Nous avons rendez vous à shibuya pour voir un concert des Popop.

Comme j’ai quelques problème de karma cette année avec le groupe, Akshell à veille à ce que nous soyons à l’heure.

En arrivant il y a une vente de CD avec un handcheck, forcément on se laisse tenter.

image

La salle ressemble (est) une petite salle de cinéma avec une scène assez spacieuse.

Ça doit contenir 100 personnes à tout casser donc même si on est au fond la vue est impeccable et élévation permet de ne pas être gêner par la personne devant.

En ouverture se produit le groupe Tokyo performance doll, bien que quelques membres étaient mignonne, j’ai trouvé ça barbant au possible.

La prestation dure environs 30 min puis les Popop arrivent.

Elles enchaînent plusieurs titres comme  « Respect Tokyo », « Bare bare I love you », « party party » …

Pendant 2 titres,  elles viennent se balader et chanter dans les marches des gradins.

Les Popop qui chantent à quelques cm de toi ça a la classe et le tout naturellement et sans accroc.

La performance est équivalente au premier groupe,  c’est la seule frustration.

Le staff demande ensuite au fan de ce préparer pour le handcheck : fan des Popop à droite et des TPD à gauche.

Autant dire qu’il y a pas foule d’un côté :p (elles ont pliés la table à mi event)

On passe avec les autres en les remerciant etc … Comme d’habitude on a pas mal de temps, un ticket suffit pour leur dire ce qu’on veux /peux leur dire.

En sortant je vois les sets de Maana … je me laisse tenter et j’ai à nouveau un ticket de handcheck.

Comme faut pas gâcher, j’y retourne un peu en freestyle mais elles sont cool et voit bien qu’on galère un poil en japonais et sont donc compréhensive.

On a fini ensuite la soirée à la guest house, paraît qu’on se lève tôt demain u_u

38eme jour (mar 06 mai)

Hey aujourd’hui c’est ravioli … heu non dernier jour de la golden week, ce qui correspond à la semaine de vacances scolaire au japon puisque la rentrée est en avril et non septembre comme nous.

C’est aussi mon dernier jour de concert des °C-ute et nous allons dans la préfecture de Tochigi à  Utsunomiya avec Elsy.

J’aime cette ville et particulièrement cette salle car elle est formé d’un seul tenant entre les deux niveaux et très petite donc proche de la scène.

J’ai en plus un rang 4 et 5 au centre, ça s’annonce pas mal sur le papier.

Après avoir fait nos courses le matin, on prends le shikansen avec Elsy pour se rendre à la salle, il y a envions 45 minutes de trajet.

On arrive assez tôt pour se permettre de manger dans le restaurant assez connu de gyoza qui est la spécialité de la région.

On commande donc un plateau de gyoza et du riz avec pour accompagner.

Il y avait 2 quantité de riz, pour 1 ou 2/3, on c’est pas compris avec la serveuse car elle a rapporté 2 plats de 2/3 …

Elsy a calé au 1/3, j’ai réussit à finir :normal:

image

Heureusement qu’on allait se dépenser l’après midi 😀

Repu de notre repas nous sommes parti en direction de la salle, j’ai recroise quelques fans et nous sommes entrés.

Le premier concert rang 4 était pile au centre mais j’étais mitigé car avec une vue parfaite mais mes deux voisins ne bougeait pas ce qui était assez gênant.

image

Mais j’ai profité d’une vue magnifique de Nakki, des regards de Chisato et Airi, je n’allais pas m’en plaindre.

On a eu droit au solo de Maimai (one more time)

On sort du concert pour filer aux goods avant le second, la queue est presque inexistante ! La caissière est un peu lente mais on passe quand même vite, on a largement le temps d’aller se rafraîchir avant de revenir.

Sur le chemin il y a avait le revendeur de photos pirate … j’aime pas trop mais le set de pôle dance de Nakki était … trop bien. j’ai craqué.

image

Pour me faire pardonner j’ai pris le poster de Nakki solo et celui d’Airi … nombril :3

Second concert, Elsy et moi on est rang 5 place 10 et 12 … on attends de voir si le 11 voudra bien switcher.

Finalement le 11 sera vide, ça tombe bien on avait des goods à casser et pas mal de place pour bouger, ça s’annonçait bien de ce côté.

C’est d’autant mieux qu a ma droite j’avais un japonais taillé dans la roche, ça aurait été chiant.

L’autre avantage c’est qu on peux bouger pour bien voir à gauche ou à droite.

On avait aussi les deux polonais et l’espagnol devant nous un peu sur le côté, on allait être visible :p

Le concert était bien bien, Nakki était parfaite même si ce n’était pas elle en solo mais Maimi (c’était bien quand même)

J’ai aussi profiter pour voir Hama-chan qui était parfaite, elle on chanté une nouvelle chanson, la face B de shock si je ne me plante pas. (A verifier)

En sortant de la gare un japonais nous a abordé en anglais, il est fan des °C-ute depuis 3 ans et nous a posé pleins de questions.

Il était bien modeste en disant que son anglais était moyen, moi je l’ai trouvé parfait.

On c’est dit de nous revoir l’an prochain, puisqu’il a dit qu’on était la tout le temps 😉

37eme jour (lun 05 mai)

Une secousse nous a réveillé ce matin à 5h18 (précis), l’épicentre était sous la baie de Tokyo avec une force de 6.4

J’avais déjà eu des répliques de cette force mais le fait qu’elle soit sous Tokyo a fait bouger le bâtiment assez sèchement 2/3 secondes mais rien de dramatique.

C’est plus le bruit de la tv des voisins et les haut-parleurs de l’école derrière qui diffusaient des messages d’alerte qui m’ont achevés le sommeil.

Du coup j’ai pas pu me rendormir avant 7h pour me relever à 8h pour faire la lessive.

Cet après midi nous avons 2 concerts des MM’14 au Nakano, comme nous sommes largement dans les temps, j’ai suggère d’aller à la station proche pour faire le steak de la mort.

Hélas le restaurant n’existe plus, on trouve finalement un coréen qui va se révéler beaucoup plus épicé :3

image

Ça piquant bien mais sans brûler le palet par contre j’avais déjà chaud avant … la c’était mort.

Problème vite résolu puisqu’on part faire la queue devant le Nakano pour les goods, il y a même pour le moment moins de monde que la veille, un vent assez puissant souffle sur le parvis pour nous rafraîchir (ou geler pour les frileux)

Quand on a fini on va chercher à boire puis c’est le moment d’entrer pour le 1er concert.

Je suis plutôt dans le fond avec Akshell.

Dans les coins du Nakano sont installés des caméras ainsi que plusieurs au fond, à chaque fois que j’ai vu ce dispositif dans cette salle c’était filmé pour le DVD.

Le concert commence et Sakura à retrouvé ça voix.

Je suis moche mais j’étais un peu déçu, et sûrement pas le seul puisqu’on a remarqué que Riho regardait en bougent les lèvres dans sa direction en cas de défaillance.

Au premier MC d’introduction, Sayumi fait monter la tension, roulement de tambour : les Morning Musume’14 à New York en octobre.

Après Los Angeles et Paris, c’est donc la 3eme sortie hors du japon pour le groupe qui se désigne comme « mondial ».

C’est encore a boucler mais je pense que je ferai le déplacement le temps du week-end 🙂

En sortant on croise un peu tout les étrangers du coins, puis on va se ravitailler avant le 2nd concert.

Dehors se trouve un camion de car-régie et as mal de techniciens, pas trop de doute, c’est bien le concert du DVD à priori qui va etre filmé.

J’ai un ticket rang 9 coté gauche, sur le coté qui repique vers l’intérieur, l’avantage c’est qu’avec la camera qui se trouve 2 rang derrière moi les sièges sont vides.

1399279939189

Je dépose tout mes sacs et goods dans cet espace, j’ai donc un siège vide pour m’assoir en attendant 😎

Mon voisin, un fan d’Eripon, arrive, puis une fille et un fan de Kanon. Apparemment les deux fans se connaissent, la fille leur propose d’échanger et vient à coté de moi en me demandant si cela ne me gêne pas.

Elle est vraiment sympa car en échangent elle se trouve avec un japonais plus grand devant elle, le fan d’Eripon lui demande si ça la gêne vraiment pas, elle dit non pas du tout, vraiment nice. En partant se changer elle me dit si je peux regarder ses affaires … ok, c’est le japon, moi je laisse mes affaires partout en toute confiance ^^’.

Quand elle revient, elle sort des sticks a casser bleu (une fan d’Ayumin), une puriste à la donnie :p

Pendant la chansons des œufs avant le début, on se retrouve bras dessus bras dessous avec la fille et les 2 autres fans, je me dis que le concert va être sympa.

Et effectivement, déjà elle connait les chorées impeccablement, elle saute et fait les call (pas fort mais elle les fait). Du coup même sur « Password is 0 » elle fait les demi 0 avec moi, ça me rappel le concert qu’on avait fait avec Neo aux °C-ute il y a 2 ans.

Sinon niveau concert, c’était toujours aussi bien. Durant le 1er concert, pendant le MC Harunan avait dit qu’elle loucherait pendant son introduction de « Love Machine » (ce qu’elle avait fait) et elle l’a de nouveau fait sur le second, mais encore mieux ce qui a fait rire tout le publique.

Riho au MC de fin à exprimé sa joie de voir que Sakura pouvait à nouveau chanter … c’était si poignant :normal:

J’adore cette fille :3

Après un petit salut à mes compagnons de concerts, nous sommes parti manger sur Akihabara le soir et dooooormir (le voyage commence à devenir dur physiquement).

36eme jour (dim 04 mai)

Une nuit de sommeil n’a pas été de trop pour récupère de nos déplacements de la veille mais on c’est quand même levé ce matin pour faire nos machines.

Pris de retard et en vu de garder un peu de force j’ai fait l’impasse sur l’event des Legs le midi.

Je pars donc avant midi en direction du Nakano.

Cette après midi c’est concert des Oeufs,  ou des kenchaussettes,  c’est à dire des filles qui sont en apprentissage idol au H!P

1399193495055

Les plus chanceuses finiront dans un groupe (le talent n’est pas une garantie) au pire elles finiront tout court.

J’avais déjà vu un concert des œufs il y a 2 ans mais la c’était une première,  car il s’agissait d’un test à l’image de l’édition précédente.

Les œufs passent chacune sur scène pour interpréter un titre de leur choix, évalué par un jury composé de Makoto (qu’elle classe !!!) d’Hitomi et de 3 membres du staff upfront (prof producteur ..)

Chaque membre du public dispo aussi d’un ticket de vote.

Première surprise, après la chanson d’introduction avec tous les membres, on s’assoit pour regarder les performances de chaque oeufs : 26 membres à juger.

J’ai noté chaque passage,  j’ajouterai mes commentaires ultérieurement.

On a eu du très moyen mais également du très bon sur la fin, coup de coeur pour ma part avec la petite qui a chanté « suppurin to namida », bluffant.

On a eu aussi du Mano et le solo de Aichan parfaitement interprété.

A la fin des 26 interprétations,  le concert ayant commencer à 15h30 il est déjà 17h30 quand le staff nous demande de sortir par le haut du Nakano pour voter dans le couloir ou des urnes sont disposés avec le nom et la photo de chaque œuf.

Une fois le vote fait on retourne dans la salle et on attends le dépouillement.

Les œufs reviennent pour chanter 2 titres et c’est l’heure des résultats.

Ils sont repartis en 4 catégories :

  • Musique : Natsumi et Hamachan
  • Danse : Rikako et Kurumi
  • Prestance : Murota et Mueno
  • Vote du publique : Danbara Ruru
BmyZ33ICcAIiLq0
Ruru et son prix

Il est pas loin de 18h30 quand tout est fini, Akshell file pour aller au concert de Lovendor sans attendre la cerise sur le gâteau : un high five avec les œufs.

Mon handcheck avec Nakki débute à 19h40 à Shinjuku, je pense que j’ai le temps, je vais donc me poser dans les escaliers des gradins du Nakano pas loin de donnie pour discuter.

Ils font sortir les gens par bloc (et par rang) du bas vers le haut … ça met un certains temps pur se lancer mais finalement ca commence a avancer regulierement.

Mon tour arrive vers 19h15 (ouf !!!) on sort coté gauche du Nakano en remontant vers la sortie.

Les œufs sont toutes en ligne le long d’un filin sans table, avec les 3 nouvelles en plus a la fin.

Le principe du high five etant de taper (pas comme une brute) dans la mains permet juste de dire un petit mot à chacune, effet etrangé j’ai le droit à pas mal de « Hello » et « Thank you ».

Certaines tapent assez franchement dans la mains et c’est amusant de voir que la plus part ne font pas une tête surprise mais de grand sourire. En particulier les 3 petites nouvelles qui rigolait.

Voila 29 mimines douces de vérifier mais il me reste l’ultime : Nakki.

J’ai en gros 20 minutes pour arriver à l’hôtel où se déroule le handcheck. Je fonce a la station du Nakano en traversant un peu à l’arrache, j’ai un train presque tout de suite et je sort de Shinjuku.

L’avantage c’est que j’ai tellement fait le tour de la station que je ne suis plus vraiment perdu. J’avais regardé un peu dans l’apres midi sur google map, il fallait que je sorte coté west et que je passe un parc.

Je sors coté gare routière des bus, je traverse une nouvelles fois comme un bon parisien en coupant partout ou je peux, je traverse le quartier qui est plein de rabatteurs pour arriver dans une partie de Shinjuku faite de grand immeuble et de longue avenue avec les sdf qui dorme sous les ponts.

J’arrive finalement au parc ou se trouve un plan qui m’indique que je ne me suis pas planté, je le contourne et je commence à chercher l’hôtel, qui va m’être facilité par la présence de pas mal de fan devant le porche.

Il est 19h45, j’entre dans le hall ou je croise quelques têtes connues, je leur demande de quel coté cela se passe.

C’est directement au rez de chaussé dans une pièce adjacentes, je rentre avec mon ticket, effectivement il y a 5 lignes pour chaque membre des °C-ute.

Je me pose un peu sur le coté pour mettre mon tshirt et me sécher un peu. Un mec du staff vient me soir et me demande si tout va bien.

Bien sur que tout va bien !! je vais voir Nakki. Je lui dit juste que j’ai chaud et que je me sèche, il me fait un « ok »d’un signe de tête.

Après quelques minutes je me présente dans la ligne de Nakki, je croise un fan qu’on a déjà vu plusieurs fois au Japon et à Paris, il me dit qu’on est chanceux en France et qu’il reviendra cet été.

La ligne avance doucement, on arrive au bout dans un genre de box ou on est seul avec Nakki, le staff laisse entre 10/15 secondes par personne.

1399200628908

La personne du staff prends mon ticket, je respire un grand coup avant d’y aller ce qui l’a fait sourire.

En arrivant devant Nakki, elle n’affiche pas une mine surprise mais un grand sourire (un peu à l’image des œufs), Je lui dit « bonjour », que je viens de France et que j’ai été très heureux de la voir en juillet dernier en France. Elle fait de grand signe en me disant que non, c’est elle qui était heureuse.

Je continue en lui disant que j’ai apprecier sa performance de pole dance, puis le staff me fait signe que je dois filer, alors je veux lui dire que je suis impatient de la revoir en juillet prochain.

Elle me demande alors de continuer de la soutenir elle et les BerryKyuu et me gratifie d’un « merchi ».

En repartant je suis passé devant le box de Maimai qui était inoccupée, elle m’a regarder passer avec une drôle de tète, c’était priceless à voir 😀

J’ai fini par aller retrouver les autres pour manger et aller se coucher !

20140505_224515

35eme jour (sam 03 mai)

Ce matin nous sommes parti de Sapporo vers 6h pour prendre l’avion en direction de Tokyo.

On a atterrit sur les coups de 9h30 a Narita. L’impératif etant de repartir avant 12h de la guest house,  bien que notre JRPASS nous permet de prendre le NEX, nous avons emprunté le Skyliner pour rejoindre nippori.

Coup de chance en plus Vanilla Air à une affiliation avec la Keio du coup nous avons un rabais de 270¥ sur le ticket.

On arrive sur les coup de 10h50, le temps de vider nos sacs, de manger et de prend nos affaires pour partir direction Ueno pour prendre le Shinkansen direction Niigata.

image

A l’origine nous pension aller voir les °C-ute à Tokyo mais les billets étaient chères et mal placés,  alors que les Morning Musume’14 à Niigata n’étaient pas excessif et avec de bon rang (j’ai un 5 & 3).

Alors qu’il faisait chaud et grand soleil sur Tokyo, en arrivant sur Niigata, il fait gris et comme d’habitude dans cette ville avec un fort vent marin.

Il y a une bonne marche depuis la gare (40 min) jusqu’à la salle mais on arrive pile pour les oeufs :3

Le concert débute et un truc me choque directement, Riho chante les passages de Sakura dans « Password is 0″, je jette un coup d’oeil et Sakura est bien là mais ne chante pas.

On apprendra au premier MC qu’elle a une extinction de voix, elle va essayer de dire un truc mais sans succès (ça fait rire Masaki).

Du coup la majorité des lignes de Sakura sont reprise par Riho, parfois Mizuki ou Masaki ( la c’est un peu douloureux)

Il y a ainsi plusieurs titres ou Riho enchaîne les couplets sans broncher,  son duo avec Sakura devient un solo avec une backdanceuse.

Je suis aux anges et Riho aussi, cela ce voit et se ressent. Elle sourit jusqu’au oreilles, elle fait des signes à tout le monde, elle irradie de bonheur.

Les oeufs ont aussi changent de chanson au milieu, c’est  » Ai no sono touch my heart », ça envoie du petit bois.

Autre bonne nouvelle aussi puisque Haruka qui a commencé le concert assise c’est mise debout à mi-concert et à semblé ne pas souffirir sur toute les chorées, c’est un soulagement.

Impression du 2eme concert, un petit rang 3 à gauche, je pensais qu’il aurait été moins bien que le 5 droit de toute à l’heure mais non.

Un siège de vide à côté de moi, des petits qui jump pas devant : une vue parfaite sur la scène.

Haruka ne fait effectivement que la dernière  partie du concert à partir du medley, la première partie elle reste assise.

Sur le second concert elle a mis des baskets a la place des bottes mais sautait et bougeait sans grimacer.

Comme je suis prês de la scène on peu observer pas mal de chose amusante comme d’habitude.

Riho à faillit se mélanger les pieds dans « Ai no gundan » pendant la roue mais elle c’est ratrapper de justesse  ce qui la fait bien rire avec Eripon.

Pendant « Love Machine » Ayumin a perdu son micro ce qui a fait un gros scratch dans la sono, moi j’ai juste vu Riho tourner la tête pour voir ce qu’il se passait.

Une nouvelle fois Masaki fait des grimaces à qui croise son regards. Riho lui a tire la langue pendant « RR21 »

Niveau remplacement vocal de Sakura ( qui n’arrive même pas à parler) c’est vraiment un concert très orienté sur Riho pour le coup.

C’est particulièrement audible sur les single post « Renai Hunter » (et only you ou c’est presque un solo :3)

Les détracteurs auront beau dire mais elle s’en sort très bien surtout vu la masse de chant, c’est plutôt constant, puissant et dans le ton.

On pourra pas en dire de même des partie de Mizupon (la sono n’aide pas j’avoue) mais le pire reste Masaki, elle perse les tympans à chaque fois.

Il y a aussi Ayumin qui reprends quelques petites parties et elle s’en tire à merveille, comme je l’avais dit pour sa partie sur « How do you like Japan? .

Vous n’imaginez pas à quel point Riho illuminait aujourd’hui, moi qui la connais un peu, c’est le visage de la satisfaction et du bonheur. 

Au MC de fin elle souhaite que Sakura retrouve vite ça voix mais avoue qu’elle a été très heureuse d’avoir chanter seul un solo et le reste, pas la peine de le dire bébé,  c’était visible sur ton visage de petit ange.

Et une Riho heureuse, elle te sourit, elle fait des signes partout, c’est tellement de joie.

Sayumi aussi vient au bord de la scène pour saluer les fans et elle est aussi radieuse mais dans un autre genre.

Alors oui aujourd’hui on a du faire l’équivalent d’un  Paris > Nice en avion puis un Paris > Strasbourg (A/R) en train pour voir 2 concerts mais je ne le regrette vraiment pas.

image

りほりほ大好きです!