14eme jour (sam 12 nov)

Il faut savoir finir un voyage en beauté, quoi de mieux qu’un concert ! (en plus je termine souvent par les MM, surement un signe)

Une fois de plus la météo est avec nous et il fait beau et assez chaud pour supporter juste un tshirt.

Deux concerts des Morning Musume nous attendent dans la préfecture de Toshigi, un peu plus loin que d’habitude. Une partie du trajet se fait en shinkasen mais la fin est en train local où l’ont aperçois pas mal de fans qui vont au même endroit que nous.

On va pas se le cacher, c’est carrément la brousse, arrivé à la gare JR la plus proche de la salle il nous faut une petite 20 min minimum de marche au travers des champs et pas mal d’arbres comportent de drôle de « fruits » orange proche au touché de tomates. finalement on en déduit que c’est des « kakis » (ce qui nous sera confirmer par un japonais plus tard).

A priori c’est la pleine saison et on est en plein milieu de la région de production.

Le soleil brule la peau mais le vent refroidit aussi rapide, c’est pas très pratique pour rester à une température satisfaisante.

On a fait la queue une dernière fois pour les goods, j’ai réussit en échangeant à avoir mes A4 de Maria couettes \o/

20161112_140944

Les deux concerts étaient très bons avec Maria & Ayumin / Mizupon au MC centrale lors du dernier concerts ainsi que le « My Vision » de Maria (ou elles donnent chacune leur point de vue personnel, de la tournée ou de leur carriere d’idols …) qui était très touchant mais moins que celui d’Ayumin je dois avouer.

On est ensuite reparti vers la gare dans le noir presque absolue en suivant la route (comme le reste des gens), c’était assez drôle avec pour éclairage nos glowsticks.

En arrivant nous avons même eu un shinkansen, nous évitant un transfert en train local.

La station était quand même un peu loin de la salle, je me suis donné une ampoule au talon gauche, ballot la veille de partir :\

 

13eme jour (ven 11 nov)

Aujourd’hui c’est l’avant dernier jours du voyage, le moment de faire un tour pour les derniers achats ou dernières envies.

C’est aussi le jour de sortie de la mini-nes au Japon, je vais donc faire un tour au cas  ou … mais c’était peine perdue : en rupture partout

Elsy veut continuer son shopping, moi je me sens unpeu mort et je n’ai pas eu ma dose hier : Karaoké time !

C’est marrant car c’est un JoySound comme la WiiU mais nous il y a pas « Utakata Saturday Night » et en plus avec le vrai clip 😮

J’ai de moins en moins de voix mais c’est toujours un passe temps que j’adore.

Le Japon c’est un truc sérieux et j’ai pas encore fait de Maid café et vu qu’il est l’heure de gouter on fait un stop avec Elsy à Akihabara.

Il y avait Coco, on a fait la pose « pocky » (les mikado japonais) car le 11 novembre c’est le jour des pocky (oui au japon y a un jour pour tout un tas de truc :D)

C’est la dernière photo avec Coco car elle quittera bientot le @home

Entre temps j’ai croisé donnie, qui avait un ticket de Wed par Hare pour Anon .. bref faut qu’on aille vers Shibuya

il faut retirer 4 cd d’un groupe, la caissière va mettre un certains temps avant de les trouver, ça a fait un attroupement dernière nous.

20161111_200255.jpg

Le jolie bordel

Histoire de pas finir idiot j’ai testé le « Tapioca » (très famous auprès des jeunes sur Harajuku) dont Riho était friande.

Ça ressemble à du lait a la fraise avec des billes de gelée assez grosse qui passent juste dans la grosse paille, faut donc aspirer assez fort puis mastiquer … bizarre 😮

12eme jour (jeu 10 nov)

Encore une journée productive en perspective !

On retrouve déjà ce midi Fukuda et Impou à ikebukuro pour faire un restaurant de sushi (sans les plateaux qui tournent)

C’est un tout petit espace et les clients font la queue dehors, on va finalement rentré par groupe.

La commande se fait directement auprès du chef qui nous sert directement.

C’est toujours un réel plaisir de manger des sushi au Japon car la qualité du poisson est vraiment différente de ce qu’on trouve en France, la texture est proche de la viande 😮

Il y avait un sushi au thon mi-cuit juste divin au gout

Sur cette excellente expérience, direction le karaoké où Michiru nous rejoins.

La salle est assez grande avec deux écrans et un micro sur pied trop style !

Heureusement que j’avais des pastilles pour la toux, définitivement l’air sec et le climat japonais mettent a chaque fois ma gorge à rude épreuve.

La session finie on enchaine par un Yakiniku, un restaurant où l’ont fait griller de la viande pour les non initié.

Fukuda à réservé le restaurant le mois dernier tellement l’endroit est prisé,nous sommes tous impatient.

Un ami nous à rejoins pour l’occasion. Cela ressemble assez à un barbecue coréen dut fait du grill qui est au centre de la table mais la viande est à tombée …

La viande est tellement tendre qu’elle fond dans la bouche … juste une tuerie. Autant l’avouer ça coute un poil chère mais c’est un must à faire au japon.

20161110_181520.jpg

Encore une bonne soirée !

11eme jour (mer 09 nov)

Une petite journée de détente en perspective, moment idéal pour aller faire un tour vers Yokohama.

C’est la plus importante baie portuaire du Japon, j’aime m’y balader car effectivement l’air marin est très agréable (surtout que la météo est avec nous)

Lors de mon premier voyage avec Romain nous avions visiter le « musée du ramen » sans faire l’espace restaurant qui est au sous sol (dont nous ignorions l’existence)

C’est le moment de rectifier ce manque ! En cours de route Michiru me dit qu’elle veut venir, on se met tranquillement au soleil pour attendre (par ce que à l’ombre c’est frisquet)

On attends puis au bout d’une demi-heure toujours pas de Michiru, je commence à me poser des question et puis je me demande si elle n’est pas parti à l’autre musée du ramen (mais celui du noodle cup)

Mon 6eme sens ne m’a pas trompé 😮 bref on commence par rentrer tranquillement et de ce poser à un des nombreux petit restaurant de ramen qui compose le sous sol, il y a tout les différents ramen qui on évolué avec le temps et les époques.

Michiru nous rejoins finalement.

On va en profiter pour traverser la baie de Yokohama et se rendre vers le second musée du ramen, je l’avais fait il y a quelques temps mais j’accompagne mes comparses

 

Il y avait plus de monde que je le pensais, avec pas mal de groupes scolaires (ils glandent toujours dans ce pays :p)

On a passé 2 bonnes heure et en sortant il commence à faire pénombre dehors.

On continue de suivre la baie pour descendre vers le quartier Chinois (le « China town » de Tokyo est à Yokohama cqfd).

Contrairement à l’an passée, la periode post « noel » n’a pas encore commencée, pas de patinoire ni de mini chalet 😀

 

La ballade dans le quartier Chinois nous emporte dans un restaurant à volonté, on paie 1600Y chacun et c’est parti … je crois qu’on eu un peu la gâchette facile

Finalement le meilleurs était le dessert, des boules fourrées aux haricots enrobés de sésames, ça m’a rappelé mon enfance.

Histoire de finir tranquillement on a fini au Hello Tribe pour regarder le Hello! Station et boire quelques verres

20161109_202801

Maria Loverin desu ~

 

 

10 eme jour (mar 08 nov)

Il fait moins beau que la veille mais nous repartons en périple dans Tokyo avant de retourner ce soir au Budokan.

On va faire un petit tour vers Harajuku car Elsy cherche encore les bracelets pour sa nièce (avec écrit « I love Tokyo, le truc improbable 😮 )

Moi j’ai faim, je profite qu’une nouvelle boutique de crêpe ait ouverte (ou c’est la rénovation d’une ancienne ?) Comme d’habitude le choix est pléthorique mais je m’arrête sur le choix d’une crêpe « creme brulée ». C’est troooop bon.

Détour ensuite vers le Nakano pour retourner à la boutique « Trio » mais chasse est assez maigre mais je trouve quand même les deux photo A4 de Maria & Riho du concert de l’an dernier des MM, je ne résiste pas :3

C’est qu’une crêpe ça ne nourrit pas et on aperçois dans la galerie du Nakano brodway un sushi bar mais avec un détail mussant, c’est un shikansen qui apporte les commandes spéciales en plus du tapis roulant classique

La commande se passe via une tablette tactile assez simple, on a super bien mangé :3

C’est le moment d’aller se dépenser un peu, direction le Budokan.

Ce soir c’est les Up Up Girls, j’y vais un peu en touriste car je ne suis pas franchement fan de la tournure que le groupe à pris musicalement depuis pas mal de temps mais comme c’est un concert mythique vue le lieu, j’espère pas mal de vieux titre.

On commence par faire un tour au goodies, autant dire que c’est carrement plus court que les Juice hier. En un peu moins de 45 minutes c’est plié.

Pour le coup on se retrouve Akshell, Elsy et moi en gradin sur la droite. La vue est pas trop mal, par contre pas d’écran sur la scène, faudra se satisfaire nos (vieux) yeux.

Je suis partagé au final sur la prestation, quelques moments sympa (Akari qui casse un pain de glace .. ) et d’autres un peu what the fuck (le porté de Minami sur un char autour de la scène centrale …) et la longueur du show de 3h un peu excessive.

Comme des înoufs pour finir on à été à l’Ikazaya comme des grands, laborieux mais plaisant 🙂

9eme jour (lun 07 nov)

C’est au début l’une des principales raison de notre voyage, le premier concert des Juice=Juice au Budokan.

Elle ont enchainés pas moins de 220 concerts avant d’arriver à ce « graal » et ils nous avait semblé de bon gout d’y être. Chose faite.

Le mois de novembre est bien doux décidément au japon, on part le matin faire un petit tour au Nakano brodway avant d’aller faire la queue des goods au Budokan.

Manque de pot, le trio est fermé pour 15 jours, on se contente d’une petite balade pour qu’Akshell trouve des chaussures (les siennes sont trop petites).

En arrivant vers 12h au Budokan la queue des goods est …. longue. on va y passer autant de temps que pour Riho l’an dernier mais le soleil nous accompagne, c’est toujours plus agréable.

On retrouve Donnie qui est arrivé, on va manger un morceaux car mine de rien le soleil baissant, il commence à faire frais et j’ai pas emporté de blouson :normal:

Comme il nous reste une bonne heure avant l’ouverture on à largement le temps.

En revenant les fans des Juice=Juice prennent la pose, on en profites pour se joindre au groupe et faire une petite ensemble.

Tirage au sort pour notre billet, j’hérite du bloc C3, techniquement c’est pas le meilleure niveau distance mais je suis juste sur la gauche de l’avancée et pile devant le gradin des guests :3

20161107_172849_Richtone(HDR)

Personnelement, j’ai bien kiffé ce concert mais pour être tout à fait honnête, le dernier au Nakano en mai dernier avait été tellement bon au niveau performance et mise en scène (et en proximité) que je suis resté un peu sur ma faim.

Mais Karin était très bien :3

A la fin j’ai réussit à avoir les 5 confettis de couleurs \o/

Pour finir on se retrouve tous à la fin pour partager un repas avec des amis de Fukuda.

Comme d’habitude le restaurant est remplit de fans du H!P et le personnel à toujours autant de mal 😀

 

8eme jour (dim 06 nov)

Le beau temps continue d’être de la partie avec nous et quand il est le moment de mettre le nez dehors vers 10h, le soleil brille, les japonais flâne dans la rue … on se croirait presque au printemps.

Aujourd’hui c’est direction Shizuoka pour aller voir les Kobushi factory. On peux y aller en train local depuis Tokyo mais comme nous avons un JR pass, ça sera shinkansen.

Je suis partie avec Akshell car Elsy est partie tenter un event avec Maimi & Airi et nous rejoindra après (en theorie).

On aperçois le Fuji-san depuis le train mais pas le temps de dormir car une fois à Shizuoka il nous rest eun petit changement pour atterir à la station « Shimizu », cela ne s’invente pas.

Pour les moins averti il s’agit du nom de famille de l’ancienne capitaine des Berryz. Les Kobushi étant présentée comme les nouvelles Berryz à leur début, c’est assez savoureux, elles en ont d’ailleurs parlé pendant un MC au concert.

Depuis la station il y a une petite vingtaine de minutes de marche, il fait vraiment bon (pas loin de 16° mais au soleil on à l’impression qu’il fait bien plus). Il y a un chat qui se la coule douce le long d’une piste cyclable et ne se fait pas prier pour recevoir quelques caresses.

Un petit tour aux goods et nous voila parti pour les 2 concerts.

Elsy est arrivé à temps pour le premier mais pas assez pour rentrer dans l’ordre de son ticket. Il est au fond où j’aperçois le « fan » de Maimi qui apparemment à du lâcher les °C-ute, nul !

Concernant les Kobushi, c’est toujours aussi pêchu qu’en avril dernier, a la difference qu’elles ont plus de chansons maintenant, et donc chantent moins de Berryz :p

On à eu le droit à la fin de chaque concert à un petit Handcheck, c’était cool et Hamachan semble un peu moins coincé que la dernière fois.  Fait amusant, il y avait quelques étrangers (on était au moins 8) dont 7 fan d’Hamachan, coïncidence ou réalité scientifique comme dirait donnie ?

On est rentré ensuite tranquillement vers Tokyo

J’ai testé quelques trucs aujourd’hui